Bienvenue à l'île de la Réunion

accueil > sorties > Le Ziffel

Au restaurant "Le Ziffel" à Grands-Bois
Un cadre luxuriant
Une longue allée de couronnes de Jésus, aux fleurs doubles, mène au restaurant, une ancienne maison particulière. Le soir, l'éclairage noyé dans la végétation met en évidence l'abondance des plantes et la recherche d'un cadre accueillant.
Quelques marches à droite, un canapé et des fauteuils qui semblent confortables, un buffet, dans une longue pièce, bordée par une piscine, on se croirait dans une maison. Nous nous installons tout au fond. 
De grandes ardoises
Surprise, ici, pas de carte apportée à table, nous sommes conviés à nous lever pour aller faire nos choix parmi les plats proposés, inscrits sur de grandes ardoises suspendues au mur, mais bien loin de nous ... Entrées, poissons, viandes, desserts ... C'est sans doute un gage de renouvellement de la carte et de l'apport de nouveaux plats en fonction des trouvailles du moment. C'est une idée, pourquoi pas, et cela oblige à un effort de mémorisation de retour à votre place jusqu'à la prise de commande ! La carte des apéritifs et des vins sont, elles, apportées à chaque convive.
Des pickles ...
Les apéritifs sont accompagnés spontanément de petites quiches aux légumes, de pruneaux enveloppés dans des tranches de bacon, et de surprenants cubes confits au vinaigre, du genre pickles, du concombre, avons-nous cru d'abord, mais qui se sont révélés ensuite être des morceaux de patole ! Un légume oublié,  visible parfois au marché forain, et qu'il est bon de remettre à l'honneur.  Nous faisons l'impasse sur les entrées, nous réservant pour les desserts. 
Les commandes sont prises dans la bonne humeur et avec des réponses précises aux questions des convives ...

Le magret de canard aux shitakéds (ou orthographié "shiitake", mais est-ce le même champignon ? (voir une recette sur "marmiton.org), vous connaissez ? Ce sont de délicieux champignons japonais, cuisinés frais ! Le mignon de porc aux oignons grelots et gingembre était également fameux.  Les assiettes sont servies brûlantes (le fond de l'air est frais ce soir, après la pluie), un soin tout particulier est apporté à leur présentation,  avec des accompagnements inhabituels : des lamelles de patole, une galette grillée de maïs moulu à côté d'un fagot de haricots verts dans une tranche de lard. 
Les desserts ...
L'ardoise des desserts nous est amenée: la crème brûlée est garnie d'un assortiment de fruits de saison, fruit de la passion, ananas, pépino, pitaya, avec un coulis de fruits rouges. La larme de chocolat amer aux griottines (dommage qu'il ne reste plus qu'une !) et le nougat glacé ne proviennent pas d'une fabrication industrielle !
Thierry Ziffel prend le temps de venir nous saluer et n'hésite pas à engager la conversation. 
Nous déclinerons l'offre une liqueur à la fraise, aimablement proposée, mais incompatible avec la conduite de véhicules à moteur ...

Un cadre intime, avec la fraîcheur du clapotis de l'eau de la piscine à nos pieds, uniquement troublé par le tintement discret de la clochette de service, de grands hibiscus aux larges fleurs tout autour, un éclairage mettant en relief la végétation, une cuisine recherchée, des sauces élaborées, tout est ici réalisé avec sérieux, dans une atmosphère familiale. Le"Ziffel", un restaurant où il fera bon revenir ...

 

Comment y aller ?

En venant de St-Pierre, direction Grands-Bois, un peu après la Poste, à gauche et en face de "Marina Coiffure", un petit panneau placé côté montagne indique "Le Ziffel", à l'entrée de la rue Émile Hugot, le chemin de l'ancien terrain l'avion. Une vingtaine de mètres à droite, c'est l'entrée du Ziffel. Vous pouvez vous garer à droite juste avant.

Le ZIFFEL
6, rue Emile Hugot*
97410 Grands-Bois

* On orthographie souvent Emile "Hugo" plaque de la rue !), comme Victor-Hugo, alors qu'en réalité, c'est Emile HUGOT, (1904-1993) avec un "t" au bout, qui a été, entre autres fonctions, directeur de l'usine sucrière de Grands-Bois ...  On peut même voir écrit, sur des documents du rectorat, le collège "Emile Hugo" ...

Un restaurant pas comme les autres ...

Ouvert 7 jours sur 7
Le midi, une formule à 9 euros (entrée, plat du jour) ou à 16 euros, le soir

tél-fax 02 62 31 90 87
gsm 06 92 67 03 59

Le patron a déjà bien roulé sa bosse, ne semblant pas tenir en place jusqu'ici, espérons qu'il restera encore quelques années à Grands-Bois !