Bienvenue à l'île de la Réunion

accueil >  Le volcan du piton de la Fournaise, éruptions et randonnées   
>  Le Morne Langevin

Le Morne Langevin

Voir désormais textes et photos sur http://www.randoreunion.fr/s050512.html 

Il y a quarante ans, un gigantesque éboulement de 15 millions de m3 du rempart au dessus de Mahavel bloquait le lit de la rivière des Rempart, provoquant le départ des habitants de l'ilet de Roche Plate. En 1995, un autre éboulement, moins important, de plus de 2 millions de m3, emportait une partie du sentier ouest du Morne Langevin, condamnant la remontée du sentier par le flanc Ouest, parsemé de failles.
En trois heures aller-retour, la promenade vers le Morne Langevin se fait aisément,
sur une alternance de terre parsemée de scories, de dalles, avec des passages de lapilli ... Ce matin, malheureusement, les nuages et un vent glacial étaient au rendez-vous en début de matinée, puis le soleil a fait son apparition en milieu de matinée, tandis qu'une couche nuageuse résistait toujours ...

Panneau explicatif : formation du volcan

<<<   Un panneau explicatif est situé au départ du sentier, au Pas des Sables. Il est renforcé par un croquis du paysage environnement, fort bien représenté, illustrant les bouleversements successifs qui ont conduit à la topographie actuelle. 
La phase 2, à - 65000 ans, va délimiter la seconde caldeira, le rempart au dessus de la Plaine des Sables et celui de la rivière de l'Est.

Une dizaine de minutes après le départ, la Plaine des Sables, vers le nord-est : au fond, à gauche, le piton Haüy, à droite, le Demi-Piton, et au milieu, la "griffe du diable", le GR R2 vers le gîte du volcan. La pente générale du terrain allant vers l'ouest, la vue s'étend vers le bras de Mahavel, et ce n'est que rarement que vous découvrez la plaine des Sables. L'arrivée au niveau de l'arc de cercle d'éboulis est rapide, là où la distance entre plaine des Sables et bras de Mahavel n'est que de 400 mètres ...   >>>

La Plaine des Sables

Le piton des Neiges émergeant des nuages

<<<   Vers le nord-est, le sommet du Piton des Neiges émerge parfois au dessus d'une mer de nuages, à 3070 m.  Au premier plan, la végétation de branles et de petits tamarins, vers le bras de Mahavel. A cet endroit, le plateau ne fait que 500 mètres de large au plus, et vous songerez que dans quelques milliers d'années, ou même avant, il aura entièrement glissé, le pendage des couches aidant, dans la vallée du bras de Mahavel, transformant le Morne Langevin en plateau isolé.

Sur les bords du sentier, ce qui frappe tout d'abord dans cet environnement hostile, à 2300 m d'altitude, c'est la multitude de petits pieds de tamarins, parfois de moins d'un mètre de haut, reconnaissables aux feuilles sèches, longues et étroites qui parsèment le sol. Après avoir monté insensiblement, vous arriverez au Cassé de la plaine des Sables, que vous devinez en dessous de vous, toujours dans les nuages.  Les Psidia vous accompagnent.    >>>

Le Morne Langevin

<<<   Vous atteignez l'antenne du poste de secours du PGHM, puis vous descendez vers une petite plate-forme à 2380 m., qui en principe, propose une vue sur le Grand Pays.
Vous êtes à la pointe Est du Morne Langevin,  Malheureusement, malgré le vent violent, les nuages restent désespérément accrochés au rempart ... Vous ne verrez pas Grand Galet aujourd'hui, ni la ravine de Grand Sable qui coule à vos pieds, ni le piton du Rond de Langevin, en face de vous, à moins de 1500 mètres.

En scrutant vers la droite, vous n'allez voir que quelques contreforts vers la forêt de Grand Coude, au gré des forts mouvements ascendants.   >>>

Vers le Grand Coude, en bas dans les nuages ...

<<<  Admirez toutefois les innombrables nuances de vert, les branles blancs, les branles verts, les ambavilles, les bois de velours blanc ... Un tec-tec s'approche, mais il est souvent trop loin pour votre objectif ...
Le sentier officiel s'arrête ici, un muret de pierres a été confectionné, et l'ancien balisage poursuivant vers l'ouest le long du rempart a été repeint en noir ... Il est vrai que la création d'un nouveau sentier, à l'écart des failles, très proche de l'autre, n'aurait pas permis, par sécurité, la vue au fond de la vallée du bras de Mahavel et le cap des Oiseaux verts.

Sur le chemin du retour, vous apercevez le sentier vers la caverne de Cotte (célèbre esclave marron, indique Jean-Luc Allègre dans son ouvrage "Le guide du Piton de la Fournaise"), qui offre un point de vue vers le Nord-Est, la vallée du bras Caron, et le bras de Tabac, à 500 m. au nord. Quel dommage que ce sentier soit désormais fermé  (la pancarte d'interdiction est tentatrice en elle-même !). Il est très rapidement distinct de celui allant vers le Morne lui-même et ne semble pas traverser la zone d'éboulis de Mahavel. Cette caverne,  tunnel de lave où Bory de Saint-Vincent a fait halte en 1801, mériterait d'être toujours accessible au randonneur.     >>>

Au retour, de nouveau la Plaine des Sables, avec le piton Chisny

<<< Sur le bord du rempart de la Plaine des Sables, les branles blancs et les branles verts sont en première ligne, seuls à résister aux températures négatives et au vent ...  Au fond, le Piton Chisny, dont les laves en lapilli ont formé il y a  mille ans la plaine des Sables ...

Découvrir le Morne Langevin
 par beau temps

Volets ouverts sur Grand Coude

La rivière Langevin jusqu'à la mer
Rivière Langevin, cascade Jacqueline
  
Rivière Langevin, vers la cascade Jacqueline
  
Grand Galet, grandes eaux et grands espaces
  
La rivière Langevin et ses cascades
 
  Vers le Cassé de la plaine des Sables
 

photos a. m.

Sortie volcan précédente                                          Sortie volcan suivante

  Free counter and web stats