Bienvenue à l'île de la Réunion

accueil >  sorties  >  Du gîte de Bélouve au Trou de Fer
carte de localisation des sorties  

Du gîte de Bélouve au Trou de Fer 

Du col de Bébour (1 414 m) vers la forêt de Bébour
Plaine des Palmistes - Route forestière de la Petite Plaine - Col de Bébour (1 414 m) vers la forêt de Bébour - Au loin, à gauche, le Piton des Neiges (3 070 m), et en dessous de lui, le piton de Bébour (1 473 m), au fond, à droite, le Mazerin (2 092 m) 
Devant vous, l'ancien quatrième cirque de l'île, envahi par la lave par les dernières éruptions du Piton des Neiges ...

Barrière du Mazerin - Forêt de Bébour

<<<  Au pied de la pointe du Coteau Monique, fine arête qui monte au sommet du Mazerin, un grand parking et une barrière accueillent les véhicules. Un panneau (en français et en anglais) précise les horaires de fermeture, du vendredi 12h jusqu'au lundi 7h, et veille de jours fériés de 16h à 7 h le surlendemain, ceci afin d'éviter l'affluence des véhicules dans la zone de Réserve biologique dirigée de Bélouve ...

Lire également
Dans la forêt de Bébour-Bélouve,
le tour du Piton de Bébour

>>>  Voici maintenant le parking situé à quelques centaines de mètres du gîte de Bélouve, un panneau expose la végétation et la faune rencontrée ...

Parking du gîte de Bélouve

Gîte de Bélouve, point de vue sur Salazie et ancien téléphérique

<<<  Profitez du temps splendide matinal pour découvrir le cirque de Salazie, au retour, il sera peut-être invisible, noyé dans les nuages ... De gauche à droite, la pyramide du Cimendef, puis la Roche Ecrite ...

Découvrir le cirque de Salazie

>>>  Le Musée du Tamarin est fermé provisoirement du fait de nombreuses dégradations ... Dommage, vous auriez pu y découvrir des outils employés autrefois par les agents de l'ONF, la poulie haute du téléphérique, et plusieurs panneaux en couleurs expliquant la régénération, du semis à la tamarinaie primaire, âgée de 2 à 3 siècles (arbres de 15 à 20 m) en passant par les différents stades, fourré, gaulis, perchis, futaies ... Vous pourrez simplement admirer une cabine du téléphérique, à l'extérieur, sous les câbles ...

Musée du Tamarin, fermé pour dégradations

Gîte - accueil et restauration

<<<  En face, le pavillon d'accueil du gîte ...

>>>  En descendant la pente naturelle du terrain, les panneaux indicateurs : Trou de Fer, 3 h aller et retour. Hors pauses, c'est une estimation raisonnable ...

Panneaux de signalisation

Camping interdit, bivouac toléré - Bélouve

<<<  Le camping est interdit, mais une aire gazonnée est prévue pour le bivouac des randonneurs, uniquement du coucher au lever du soleil ...

>>>  Départ du sentier : un panneau avec les différents circuits, mais avoir la carte IGN au 1: 25 000 est toujours indispensable ...

Forêt de Bélouve - tracé des sentiers

Sentier du Trou de Fer - rondins de bois

<<<  De solides planches grossièrement taillées forment une allée, puis descente dans la ravine Bringellier, que vous franchirez en passant de rocher en rocher, avec plusieurs jolis bassins, mais les chants des oiseaux seront pollués par les bruits de moteurs des véhicules, la piste passant juste au-dessus. De l'autre côté, remontée sur une crête par des marches pour peu après redescendre de nouveau ...

>>> Voici la traversée de la ravine Fleurs Jaunes, cette fois sur un petit pont de bois, le lit de la ravine étant particulièrement encaissé ...

Traversée de la ravine Fleurs Jaunes

Allée cavalière

<<<  Quelques centaines de mètres plus loin, vous arrivez à une véritable avenue, le sentier se confond avec l'allée cavalière, dont vous aurez peut-être remarqué le départ à droite sur la route forestière en venant au gîte, mais sans parking possible à proximité ...

>>>  Bientôt, une pancarte indique vers la droite la Reine des Tamarins, à 200 m, âgée de trois cents ans ...

Reine des Tamarins

Coupe de cryptomérias (allée cavalière)

<<< De retour sur l'allée cavalière, sur votre gauche, une coupe récente de cryptomérias ...

>>> Plus loin, une zone entourée, peut-être un espace de semis ...

Année cavalière - zone protégée de replantations

Trou de Fer, par le sentier

<<<  La pente s'accentue, et voici un nouveau panneau qui propose deux options, le Trou de Fer, par le sentier, ou par la piste ...

Cruel dilemme !  Si vous êtes vraiment pressé, continuez par la piste ! Sinon, prenez l'option sentier, qui vous permettra de découvrir réellement la forêt, les bois de couleur, même si vous ne savez pas les distinguer et si vous mélangez Mahot, Mapou Catafaille, Tan Rouge, Bois Maigre, Joli Coeur ... vous reconnaîtrez sans hésitation les tamarins des hauts et les goyaves marron - Change-écorce ...

>>> Vous vous sensibiliserez aux dégâts causés par les pestes végétales, avec ici, une prolifération de bégonias, qui deviennent envahissants, au même titre que la vigne maronne, dont on remarque parfois les fruits rouges, les longoses, ou les goyaviers, qui sont toujours à l'affût pour supplanter et étouffer les espèces endémiques ...

Bégonias envahissants

Orchidées

<<< Plus loin, les arbres centenaires résistent à l'envahisseur, entièrement recouverts  de mousses, de lichens, de fougères et d'orchidées, étendant leurs branches par-dessus le sentier, qui devient plus étroit et se fond dans la végétation. Vous entendez certainement le chant du Zoiseau la Vierge - reconnu avec son ventre gris-bleu - Terpsiphone bourbonnensis -  s'enfuyant rapidement vers les profondeurs de la forêt  ...

>>>  Sur les bords, les ananas marron fructifient ...

Ananas marron

Fleur de canne marron

<<<  Les cannes marron projettent leur panache fleuri ...

>>>  Les rondins encastrés dans le sol témoignent de l'humidité des lieux. Randonnée à effectuer en saison sèche ! 

Soudain, le sentier qui zigzaguait dans la direction générale du nord, tourne brutalement à droite à angle droit. Pourtant, droit devant, il semble se poursuivre ... C'est le tracé qui mène à l'ancien point de vue, plus à l'ouest, marqué en pointillés sur la carte IGN de 1983, et encore signalé dans le guide des petites balades - Sentiers Marmailles de l'ONF, mais qui ne semble plus être entretenu, tout au moins à son début  ...

Sentier du Trou de Fer

Escalier de bois - descente de ravine

<<<  Après ce virage à 90°, vous suivez une trajectoire pratiquement rectiligne, en traversant le lit de quelques ravines -à sec- se jetant dans le fond de la ravine Mazerin ...

>>> Rapidement, vous atteignez une bifurcation, la dernière avant le Trou de Fer : c'est la jonction avec le sentier de l'Ecole Normale. Ne vous fiez pas à l'indication du panneau Point de vue à 60 m, un 4 a été gravé devant, rendant la distance plus vraisemblable ...

Embranchement du sentier de l'Ecole Normale

Ponton vers le Trou de Fer

<<< Vous êtes désormais sur un véritable tapis de planches, marchant confortablement à quelques dizaines de centimètres du sol, sans avoir à regarder systématiquement vos pieds mais attention toutefois aux marches !

Le plus souvent, les planches, jointes, sont recouvertes entièrement d'un petit grillage - park volay - certainement très efficace en cas de pluie pour éviter les dérapages intempestifs, mais parfois désagréable aux oreilles par le son métallique répétitif produit par le piétinement des chaussures, mais la matière de la semelle elle-même en est peut-être la cause ...

>>>  La pente s'accentue, des trouées laissent soupçonner la proximité du gouffre, et soudain, vous débouchez sur un petit belvédère, bien encombré en ce moment de vacances scolaires. Cela fait une bonne heure et demie que vous êtes parti du gîte, sans vous presser. Chacun attend son tour pour tenter, du meilleur endroit, d'immortaliser les lieux ...

La construction d'une nouvelle plate-forme, d'une surface plus importante, et permettant de surplomber davantage la ravine Mazerin, est envisagée par l'ONF, en attente d'un financement ...

Trou de Fer immortalisé

Cascade dans le Trou de Fer -  Bras de Caverne
Entre les arbres, le Trou de Fer, et une cascade de trois cents mètres ...

Avec les jumelles, on voit mieux

<<<  N'oubliez pas d'apporter vos jumelles ...

>>>  Attiré par le gouffre du Trou d'Enfer, ne manquez pas cependant de porter votre regard au dessus de l'Eperon, étroite plate-forme entre le Bras de Caverne et le cirque de Salazie, et songez que le Voile de la Mariée n'est pas loin, à gauche juste de l'autre côté de la paroi. Vous découvrez, si les nuages n'ont pas envahi le cirque, le rempart nord de Salazie, le Piton Bé Massoune et la Roche Ecrite..

Bras de Caverne, et au-dessus, le cirque de Salazie

Belvédère du Trou de fer

<<< Il est temps de faire une pause casse-croûte, en montant entre les arbres, à l'écart de la foule. Il faut ensuite quitter à regret l'étroite lucarne vers l'abîme, régulièrement envahie par les visiteurs, à flots réguliers ...

>>>  Fleurs de Losto café, de bois de Joli Coeur ?  
En arrière-plan, les ouvriers de l'ONF scient les planches amenées à dos d'homme, percent, plaquent le grillage ...

Losto Café ? Bois de Joli Coeur ?

Réhabilitation du sentier par les ouvriers de l'ONF

<<<  Travail à contrôler et refaire constamment, en raison des conditions climatiques extrêmes et de la fréquentation du site ...

Escalier monumental

<<<  Il vous faut maintenant remonter le dénivelé de 300 m. D'abord par un long escalier monumental, digne de Cannes ...

Rapidement, vous retrouvez la bifurcation du sentier du Trou de Fer, mais oubliez la et continuer tout droit, à moins que vous ne vouliez revenir par le même chemin qu'à l'aller. Vous pouvez ainsi revenir au gîte par le sentier de l'Ecole Normale, très roulant, pratiquement recouvert de planches grillagées jusqu'à la Grande Mare ...

>>> Au passage, de votre piédestal, admirez les fougères arborescentes luxuriantes - fanjans, bourgeonnant du tronc ...

Fougère arborescente

Tamarins et orchidées

<<<  Tamarins, reconnaissables à leurs longues feuilles sèches tapissant le sous-bois, orchidées  Jumellea Triquetra...

>>>  Rapidement, voici l'embranchement du sentier vers Bras-Panon, par la forêt des Lianes - 11h - des échelles vertigineuses et des traversées de ravines souvent en crue ... 

Sentier vers Bras-Panon par la Plaine des Lianes - 11 heures

Parquet

<<<  Le boulevard traverse le Plateau Cochons, puis s'arrête à la descente vers la Grande Mare ...

Le sentier en plate-forme évite aux randonneurs de marcher dans la boue par temps pluvieux mais aussi guide leur progression et évite ainsi le piétinement des espèces végétales le long de la voie ...

Grande Mare - à sec
... mare temporaire - qui est aujourd'hui un grand espace à sec, recouvert de roseaux ... 
Il est possible d'en faire le tour (800 m -  30 minutes)
Au-dessus le rempart du Mazerin et la forêt des Lianes ...

>>>  Les cannes marron vous accompagnent le long du sentier ...

Vous retrouvez bientôt la route forestière des Mares, et quittez le sentier de l'Ecole Normale, qui rejoint directement vers le sud la route forestière au pied du Mazerin, en passant par le Plateau Citrons, aboutissant à la barrière fermée le week-end ...

Cannes marron

Racines de cryptomérias

<<<  Vous montez désormais vers l'ouest, enfilant les lacets de la large route forestière, après un virage à gauche, vous retrouvez l'allée cavalière, prenez à droite, puis rapidement vous êtes revenus en terrain connu, vous reprenez à gauche la direction du gîte, par le sentier, retrouvant les racines de cryptomérias ...

>>>  De retour au gîte - pratiquement dans le même temps qu'à l'aller - les volets sur Salazie sont fermés ! Un petit vent frais monte du cirque ...  Dernier regard sur un tamarin des hauts - acacia heterophylla ...

Tamarin des hauts - Acacia Heterophylla

Sortie précédente                      Toutes les sorties                        Sortie suivante

photos a. m.
Le site n'a aucune vocation scientifique, mais le signalement des erreurs, approximations ou omissions serait vivement apprécié ...

Mesure d'audience ROI statistique webanalytics par
WebAnalytics



Free counter and web stats