Bienvenue à l'île de la Réunion

accueil >  sorties Le piton de la Fournaise >  Sentier Mouton, le long de la caldeira des Sables

Sentier Mouton, le long de la caldeira des Sables, il y a 65 000 ans

Du Nez de Boeuf vers le piton des Neiges
Au petit matin, alors que la pleine lune est encore visible, Grand Bénare, Piton des Neiges (3 069 m), Cimendef. Un temps splendide, prévu par Météo France ...

Pas des Sables

<<<  Pas des Sables, 2 300 m : Un volcan en marche, comme l'expliquent les panneaux, vous vous trouvez ici sur le bord d'une caldeira née il y a 65 000 ans après l'effondrement du plafond de la chambre magmatique du volcan, avec la Plaine des Sables à vos pieds, une centaine de mètres plus bas, issue des coulées et projections de lapilli du Piton Chisny et de l'arc de ses frères Demi-Piton, piton Haüy et Rond de Langevin, il y a un peu plus de mille ans ...

 >>>  Loin de la foule du Pas de Bellecombe et des cratères sommitaux, le sentier Mouton vous fait découvrir de nouveaux horizons, d'un côté, l'immensité de la Plaine des Sables et la variété de ses paysages, passant du sol lunaire à un oasis de petits tamarins des Hauts ou à un plateau gazonné et de l'autre, les restes de l'ancien massif, émergé il y a près de trois millions d'années ... 
Ici, vue en arrière sur la route forestière et le plateau du Morne Langevin.

Vue du Morne Langevin
Vers le fond de la rivière de l'Est

<<<  Vous apercevrez rapidement l'extrémité nord-est de la Plaine des Sables et l'avancée du piton de la Rivière de l'est

  >>> Les zones de lapilli alternent avec des zones de caillasse, et parfois les pluies récentes du cyclone Gamède ont mis à nu la couche de basalte. Les oiseaux ne sont pas rares, des tec-tecs, sans doute, peu farouches, mais peu enclins à se laisser photographier !

Roche mise à nu sous les lapilli

Grand Bénare

<<<  Merveilleux spectacle du sentier Mouton, sur la crête de cette deuxième caldeira des Sables, après celle de la rivière des Remparts  (200 000 ans ) et la plus récente, du rempart de Bellecombe, datant de 5 000 ans. A gauche, pas un nuage ne voile le ciel blanchâtre du petit jour, par delà la plaine des Remparts et le piton Lacroix, sur la droite, le gigantesque effondrement de Grand Bassin, puis au dernier plan, le Grand Bénare, à l'altitude de 2 898 m.

  >>>  Un cairn vous invite à une pause, le temps de boire une gorgée d'eau, avec la vue sur le Grand Bénare et le piton des Neiges, au dessus des branles verts, Philippia montana.

Cairn, Grand Bénare et piton des Neiges
Sentier Mouton

<<<  Pas de risque de se tromper, les points blancs sont présents, mais vous suivez le bord du rempart à tout moment, attention en cas de brouillard !

Fond de la rivière de l'Est

<<<  Petit à petit, vous discernez de mieux en mieux l'extrémité nord-est de la plaine des Sables, et son réseau de cours d'eau, et au delà, plus de quatre cents mètres plus bas, c'est le fond de la rivière de l'Est qui se laisse découvrir, recouvert par les coulées récentes (moins de trois mille ans) du Piton Haüy, appelé piton du Cirque sur les cartes anciennes, en raison de sa forme en croissant.

>>> Derrière vous, le piton Chisny, dont l'ombre portée descend vers le Cassé de la rivière Langevin ...

Plaine des Sables et piton Chisny
Plateau des Basaltes

<<< Bientôt en dessous de vous, le plateau des Basaltes, curieux balcon accroché entre plaine des Sables et Savane du Rond ...

Pierre Rivals, dans l'Histoire géologique de la Réunion (page 295), signale que le Plateau des Basaltes pourrait être un reste du flanc sud de l'ancien et premier volcan du massif de la Fournaise, de formation antérieure à la Plaine des Remparts.

Le plateau des Basaltes

>>>  Puis, vous atteignez le piton des Basaltes (2 446 m), d'où vous surplombez le Fond de la rivière de l'Est et au premier plan, le piton Rond, plus sombre, à 1 947 m, tandis que la face nord du plateau des Basaltes est dans l'ombre, à droite ...

Savane du Rond

Plateau des Basaltes

<<< En enfilade, plateau des Basaltes, piton Haüy, et piton de la Fournaise ...

Pierre Rivals, envoyé sur l'île en 1938 pour une mission géologique de deux ans à l'issue de ses études à l'Ecole de Géologie de Nancy et empêché de quitter l'île par la guerre, sillonna l'île en tous sens pendant sept ans. De retour à Toulouse, sa ville natale, en 1946, avec ses trois enfants, nés ici, il fera une thèse d'ingénieur agronome et une autre d'ingénieur géologue, avec la publication de l'Histoire géologique de la Réunion, effectuant plus tard une seconde rédaction, en rectifiant certaines erreurs constatées dans la première. Emile Hugot a participé à la relecture de l'édition de 1989 (Graphica), en prêt à la Médiathèque de St-Pierre.

  >>> Piton des Basaltes, point haut convoité pour les relais de téléphonie ...

Piton des Basaltes

Vue depuis le piton des Basaltes
Sentier Mouton, piton des Basaltes, 2 446 m : à l'extrémité de la flèche noire, la zone plus claire est l'emplacement du gigantesque éboulis du mois d'octobre 2006 dans le bras des Roches Noires, à Grand Bassin, dont les déblais descendent progressivement vers le bras de la Plaine, obstruant périodiquement le captage de la SAPHIR lors des fortes pluies et causant la pénurie d'eau à St-Pierre ...

Voir le panorama identique, pris du sommet du piton de la Fournaise,
quelques heures avant une éruption !

>>>  Oratoire Ste-Thérèse,  une plaque précise qu'il a été reconstruit en 1964.

Oratoire Ste-Thérèse

Fond de la rivière de l'Est
Le Fond de la rivière de l'Est, la Savane du Rond, et au loin sur la crête, le piton de Partage et le Nez Coupé de Ste-Rose, tandis que la Rampe Quatorze est cachée derrière un éperon rocheux  au dessous du piton Haüy (en haut à droite). Tout au fond, on devine la Savane Cimetière, zone souvent marécageuse, et le Cassé de la rivière de l'Est ...

>>> Descente vers le plateau des basaltes : les bois de velours blancs abondent ...

Bois de velours blanc
Chisny et petit tamarin des Hauts -Plateau des Basaltes

<<<  Plateau des Basaltes : vers 2 370 m, entre  Rempart des Sables et plaine des Sables, une traversée en diagonale vers le piton Chisny ...

>>>  Le Rempart des Basaltes et ses orgues volcaniques dominent ... 

Rempart des Basaltes
Sentier vers la plaine des Sables

<<< Le sentier descend régulièrement vers la plaine des Sables, au milieu des branles verts. Attention, de nombreux "raccourcis" ont été tracés, contribuant à l'érosion  ...

Plaine des Sables et piton de la Fournaise
Vous atteindrez bientôt l'ancien sentier, qui descendait autrefois directement du rempart dans un couloir d'éboulis, sans passer par le plateau des Basaltes ...

  >>> L'oasis de verdure n'est plus bien loin, les branles verts sont de plus en plus hauts, et vous apercevez la trace du sentier, une ligne droite vers le col Lacroix et la Griffe du Diable, entre le piton Haüy et le Demi-Piton, passage obligé vers le gîte du volcan ...

Piton Haüy et Demi-Piton
Petit tamarin des Hauts

<<<  Le bouquet de petits tamarins des Hauts vous invite à la halte ...

>>>  Un coup d'œil en arrière vers les étages des orgues basaltiques, témoins d'un refroidissement différencié de la lave ...

Voir les orgues volcaniques dans le bras de la Plaine

Rempart des Basaltes
Gazon dans la plaine des Sables

<<<  Retour vers le Pas des Sables, mais cette fois, en traversant la Plaine des Sables. Bientôt, une vaste zone herbeuse, absolument plate, s'offre à vous ...

Les trois pitons de la plaine des Sables
Le rempart du Morne Langevin est devant vous, au fond, alors que les trois pitons alignés, Haüy, Demi-Piton et Chisny, sont sur votre gauche ...

>>>  De gros blocs vous rappellent que la falaise est instable, même si l'effondrement a eu lieu il y a 65 mille ans  ...

Bloc tombé du rempart des Sables
Rempart des Sables

<<< Tout du long du parcours, n'hésitez pas à lever les yeux pour suivre les couches successives de laves qui ondulent ...

>>> Progressivement, la végétation devient plus rare, les petits tamarins des Hauts, les branles disparaissent, pour faire place à des pissenlits (?) ...

Ambaville
Pennisetum caffrum

<<< ... puis à des touffes de Pennisetum caffrum ...

>>> Vous êtes arrivé au pied du Pas des Sables, où les laves du Puy se sont déversées à flanc de rempart, ouvrant une voie royale pour la route forestière ...

 Route forestière-Pas ds Sables
Erosion

<<<  L'érosion de l'eau  a été intense, autour des roches basaltiques émergeant des lapilli ...

>>>  Les abords de la piste forestière ont été parfois creusés, nécessitant la pose d'un ruban balise disgracieux, élément discordant dans l'environnement minéral ...

Plaine des Sables
Rempart des Sables et piton Chisny

<<<  Vers le sud de la Plaine des Sables, vers le Morne Langevin ...

>>> Un hélicoptère vous survolera peut-être, insecte bruyant troublant le silence des lieux, mais qui disparaîtra rapidement avec ses occupants, certainement frustrés par une vision si éphémère ...

Hélicoptère
Stèle Josémont Lauret

<<<  Non loin du cratère Commerson, n'hésitez pas à vous engager sur le chemin Josémont Lauret, actuellement GR R2, ainsi nommé en souvenir du guide forestier, mort de froid et de fatigue dans la nuit du 6 octobre 1887, tombé victime de son courage et de son dévouement à ses compagnons de route. Voyageur rends lui hommage. 
Le monument et la plaque de marbre gravée à sa mémoire sont situés à quelques centaines de mètres de la route forestière, au pied du piton des Feux à Mauzac (ou Mozac) ...

Le monument Josémont Lauret dans les années 70

>>> Poussant un peu plus loin, vous retrouvez le bord du rempart de la plaine des Sables, le piton de Basaltes et ses antennes. Ayez une pensée pour les nombreux marcheurs, dont Bory de St-Vincent et ses porteurs, qui faisaient halte non loin pour la nuit ...

Sentier Josémont Lauret
Pentes Zézé

<<<  En redescendant vers la Plaine des Cafres, après le Bois Ozoux et la Rampe Zézé, à l'extrémité de la rivière des Remparts, prenez le temps de vous arrêter pour contempler d'un peu plus près ces feuilletés érodés à neuf par les pluies du cyclone Gamède, en témoignent les larges coulées récentes de débris dans les fossés environnants ...

>>>  Et ces concrétions, agglomérées à la roche ...

Pentes Zézé

De nombreux parcours à proximité du volcan sont décrits, parmi  les "21 itinéraires du sommet du volcan à l'océan", dans le remarquable livre-guide de Jean-Luc Allègre, photographe-éditeur, 
"Le guide du piton de la Fournaise"
, Découverte et Randonnées. 
Cet ouvrage, paru récemment, comporte de nombreux conseils pratiques, des cartes et des photos, 
de paysages, d'arbres, de plantes et d'animaux rencontrés ...
Un livre de référence sur le volcan à commander chez JL.ALLEGRE@wanadoo.fr ou par  tél-fax  au 02 62 33 30 08.

Sortie volcan précédente              Toutes les sorties volcan              Sortie volcan suivante

photos a. m.
Free counter and web stats