Bienvenue à l'île de la Réunion

accueil >  sorties Le piton de la Fournaise >  Le tour des cratères

Le tour des cratères 
Deux semaines avant l'effondrement dans le cratère Dolomieu ...

Comparer avec un Tour des cratères en décembre 2004

Panneaux au Pas de Bellecombe

<<<  Jeudi 22 mars 2007 - Les cinq cents mètres entre le parking et le baro du Pas de Bellecombe auront été un petit échauffement avant la descente, avec un temps d'arrêt pour la lecture des panneaux, 13 km, 4h30 aller-retour, sans oublier qu'il s'agit d'un temps moyen de marche, sans pauses, pour marcheur déjà entraîné ...

 >>> Arrêté, article 1er : L'interdiction d'accès du public à la partie haute de l'enclos du piton de la Fournaise est levée à compter du mercredi 7 mars 2007 à 6h ...

Voir le dossier 
Le volcan du piton de la Fournaise, éruptions et randonnées

Arrêté préfectoral
Cadenas

<<<  Le cadenas est toujours là, mais il est présent pour maintenir ouvert le baro. La voie est libre ...

Le Pas de Bellecombe : il est bon de rappeler qu'il aurait été découvert par un esclave nommé Jacob, en 1768, qui faisait partie de l'expédition du gouverneur de Bellecombe, avec une vingtaine de personnes. Jacob serait descendu dans l'Enclos avec l'intendant Crémont et un dénommé Guichard, alors que le Gouverneur, lui, avait pris le chemin du retour avant même sa découverte ... . En 1771, à l'occasion d'une éruption, Crémont réempruntera le passage avec Commerson et Lislet-Geoffroy.

  >>>  A quelques dizaines de mètres en dessous du baro, pensez à admirer ce superbe dyke, véritable mur, le magma s'étant glissé et solidifié dans une fissure sans atteindre la surface, puis étant dégagé par l'érosion des terrains environnants plus friables, et restant ainsi en place ....

Procurez-vous à la Maison du Volcan et dans les Offices du Tourisme le dépliant édité par la préfecture de la Réunion, en partenariat avec l'Observatoire volcanologique, la gendarmerie et l'ONF : Piton de la Fournaise, conseils et prévention, qui présente les dangers et les consignes de randonnées, les différentes phases d'alerte, des conseils, des chiffres-clés et les numéros de téléphone à retenir.

Le lundi 26 mars 2007, la préfecture déclenchera la phase de Vigilance volcanique ...

Dyke

Pas de Bellecombe

<<<  Le soleil du matin baigne la caldeira de l'Enclos Fouqué, née il y a 4 700 ans, projetant l'ombre du dyke, vague silhouette de tête, sur le rempart du Pas de Bellecombe  ...

  >>> Devant vous, le piton de la Fournaise, et à son sommet ouest, le cratère Bory (2 632 m, carte IGN), tandis que vers l'est, le bord du cratère Dolomieu est plus bas d'une bonne centaine de mètres. Droit devant, plein sud-est, une ascension de près de 430 m vous attend ...

Vous dépassez rapidement le Formica Léo, à votre droite, dont les lapilli s'éparpillent de plus en plus sur des dizaines de mètres, s'aplatissant au fil des années, et les pluies et le vent du cyclone Gamède ne sont pas seuls en cause ....

Panoramas du Formica Léo 
et de la chapelle de Rosemont
 

Piton de la Fournaise
Embranchement de la Chapelle de Rosemont

<<<  Peu après la chapelle de Rosemont, un embranchement s'offre à vous, l'accès direct au sommet étant de nouveau autorisé, à gauche, vers le Dolomieu, par la Soufrière, indiqué à 2 km, une heure, et tout droit, vers le Bory, 1,6 km, une heure également ... 
Allons tout droit, faisant le traditionnel tour des cratères dans le sens contraire des aiguilles de la montre, préférant effectuer en fin de parcours la descente la moins pénible pour les genoux ...

>>> Vous pouvez faire une pause ici, sur un promontoire proche de la plaque posée à la mémoire du gendarme Fred Hudson, de la compagnie de St-Pierre, décédé en service le 13 septembre 1993. Un cratère, issu de l'éruption du 12 mars 1998, sur le flanc sud-est, à 2 190 m d'altitude, porte son nom.

Depuis l'embranchement de la chapelle de Rosemont, vous  êtes arrivé à la moitié de l'ascension. Ne manquez pas de vous retourner fréquemment : progressivement les sommets apparaissent au loin, d'abord les premiers plans, les Piton Chisny, Demi-Piton, et piton Haüy, puis le rempart des Sables, ensuite, le piton des Neiges, le Grand Bénare, puis le Cimendef et la Roche Ecrite ...

Plaque à la mémoire du gendarme Fred Hudson
Coulées de laves cordées

<<<  Le sommet semble parfois tout proche, mais ce n'est qu'une illusion, car les amoncellements de laves cordées cachent encore une coulée en gratons que les pointillés blancs vont suivre pour enfin atteindre une zone de laves scoriacées puis de lapilli, annonciateurs de la fin de l'ascension. N'oubliez pas de penser à boire régulièrement, par petites gorgées, mais souvent. Deux litres d'eau ne seront pas superflus ...

Monomoteur

<<< La tranquillité des lieux est troublée par les allées et venues des hélicoptères. A 8h36, un petit monomoteur blanc longe le long du rempart de l'Enclos, venant du sud, au droit du Demi-Piton ...

  >>>  Un nouvel embranchement, à quelques dizaines de mètres du bord du cratère Bory, vous propose à gauche, de redescendre vers la Soufrière, au nord, un km, 30 mn, ou d'aller à droite, vers la Soufrière, mais par le sud, trois km, une heure ...

Bory-Soufrière

Caldeiras emboitées
Avant de vous engager vers le sud, pour le tour des cratères, admirez avant que les nuages ne les dissimulent, de gauche à droite, le Morne Langevin, qui plonge vers Grand Coude, puis en arrière-plan, le Grand Bénare et le piton des Neiges ...

>>> Cratère Bory, vous y êtes, une plaque émaillée vous le précise, 2 631 m ... Quelques étirements réguliers vous permettront de pouvoir descendre les escaliers quatre à quatre, sans problème, demain matin ....

Cratère Bory, 2 631 m.

Cratère Bory
Panorama pris du bord nord-ouest du cratère Bory : au fond, à droite, le cratère Dolomieu ...

Cratère Bory
Cratère Bory, du bord sud-ouest : remarquez les zones d'effondrement au nord-ouest

>>> C'est maintenant une descente au milieu des lapilli le long du cratère. L'intérieur du cratère Bory est traversé de multiples failles, parfois de quelques dizaines de centimètres de largeur. Vous découvrirez sans peine les alignements de poteaux repères vers le Dolomieu ...

Eboulis dans le cratère Bory

>>> Vous dépassez rapidement le point de jonction des deux cratères pour parvenir au premier balcon sur le cratère Dolomieu, avant une zone dangereusement déstabilisée, comme le précisent les nombreux panneaux ...

Panneau
Cratère Dolomieu

<<< De là, pratiquement plein est, vous avez la vue sur le piton Kaf, puis en arrière-plan, sur le piton Wouandzani et piton Moinama (le frère) - dénommé par le public piton La Neige -il était apparu le 9 octobre 2006, jour de neige !

Cratère Dolomieu
Panorama du cratère Dolomieu, vers l'est, un bel ovale d'un peu plus d'un kilomètre d'ouest en est, et de près de 800 mètres du nord au sud : les diverses éruptions de 2006 ont rempli de laves l'intérieur du cratère, qui ont rapidement débordé  sur les pentes sud-est ... A  l'extrême gauche, en surplomb, le cratère Bory, égueulé, ouvert sur le Dolomieu. On distingue le feuilletage intérieur du cratère, alternance de couches de basaltes et de scories, qui s'effritent régulièrement par l'érosion intense et les vibrations des séismes ...

Vous trouverez encore sur les cartes actuelles la mention de l'enclos Vélain, zone effondrée au sud-est du cratère Brûlant, qui s'est formée en 1851, et qui va disparaître en 1943, pour former un cratère unique plus imposant, dénommé alors cratère Dolomieu ...

  >>> Le piton Wouandzani et le piton Moinama - ce qu'il en reste à la fin de l'éruption, le premier janvier 2007. 
Par moments, au gré du vent, des vapeurs soufrées parviennent à vos narines ...

Piton Wouandzani et le piton Moinama
Installations de l'Observatoire volcanologique

<<<  Les points blancs du balisage passent parfois à proximité des installations de l'Observatoire volcanologique du piton de la Fournaise. 

Lire les communiqués de l'Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise

>>>  Vous vous rapprochez progressivement des coulées récentes qui ont débordé du point le plus bas du bord du cratère Dolomieu (environ 2 490 m), coulées émises par le piton Wouandzani et le piton Moinama d'août à décembre 2006, puis lors de l'éruption éclair du 18 février dernier ...

Un arrêté préfectoral permanent de 1992 interdit l'accès à l'intérieur du cratère Dolomieu.

Cratère Dolomieu
Pancarte

<<<  De nombreux panneaux sont placés tout du long du parcours pour la prévention des risques liés à la fréquentation du site, mais manifestement, il manque quelque chose dans le libellé, et cela sur tous les panneaux ...

Dans cette zone remaniée récemment, il faut être particulièrement vigilant à suivre le balisage de traits blancs, certains tunnels de lave, qui présentent des ouvertures à ciel ouvert, leur plafond ayant chuté, sont aisément détectables, mais d'autres pourraient rester invisibles à des yeux yeux non entraînés, et leur mince voûte s'effondrer sous le poids du marcheur ...

>>> Vers le sud, le cratère Maillard est désormais cerné par de nouvelles coulées, tandis que des bandes nuageuses montent à l'assaut de l'Enclos ....

Cratère Maillard
Lave

<<< Amateurs des grands espaces et de visions panoramiques, n'oubliez pas cependant d'admirer à vos pieds l'infiniment petit ...

>>> Vous voici arrivé au même niveau que le fond du cratère Dolomieu, mais ne songez pas à vous aventurer ici : les quelques dizaines de mètres d'épaisseur de laves accumulées depuis l'éruption du 30 août dernier pèsent sur le plafond de la chambre magmatique, qui pourrait céder à tout moment, comme le 30 mars 1986, qui avait vu la formation d'un cratère-puits, (comblé ensuite dès le mois de novembre). Les nombreuses fumerolles s'échappant en de nombreux points de l'intérieur du cratère Dolomieu démontrent qu'il n'est qu'assoupi ...

Wouandzani
Coulées

<<< Ces coulées récentes, pas encore ternies par l'oxydation, semblent sorties du tour d'un potier ...

>>> La chaleur interne est perceptible, et même à certains endroits, il ne faudrait pas stationner trop longtemps de peur de faire fondre ses semelles ...

Attention failles

Intérieur du cratère Dolomieu
A droite, le bord du cratère Dolomieu, au sud-est, qui dominait encore le plancher de plusieurs dizaines de mètres en début d'année 2006 : les coulées ont progressivement envahi la totalité de l'intérieur du cratère, puis ont débordé à cet endroit ...

>>>  Perdu-trouvé: une semelle intérieure, encore bon état, égarée sur le bord est du Dolomieu ...
Bientôt, approchant de l'est du Dolomieu, un petit vent frais venant de la mer se lève ...

Semelle égarée
Wouandzani

<<<  Le Wouandzani, encore fumant, paré de gris cendré ...

>>> Mangez des fruits frais ! Un ananas a été consommé à proximité ...

Ananas
Tunnels de lave

<<<  Doubles tunnels de lave, comme découpés au couteau  ....

Père noël au volcan

A visiter : http://www.cddv.net/ site du Centre de documentation et de diffusion sur le volcanisme, avec de nombreuses photos

>>>  Un regard à la Soufrière, dont vous ne pourrez apercevoir que le pourtour rougi, défendue par sa double rangée de fils de fer, témoin de la progression des effondrements. La plaque de lave émaillée signalant le cratère Dolomieu est d'ailleurs désormais hors d'atteinte du randonneur. Elle pourrait être déplacée à l'emplacement du belvédère numéro un ...

La Soufrière serait une ancienne cheminée, datant de l'éruption de 1964, dont le lac de lave se serait vidangé lors de l'ouverture d'une fissure en aval.

Voir la Soufrière en 1972,
simple excavation de quelques mètres de diamètre

Soufrière
Fils de fer

<<< C'est maintenant la descente vers la Chapelle de Rosemont, longeant la bien triste clôture de fils de fer rouillés, entourant la Soufrière, dont le diamètre ne cesse d'augmenter régulièrement. Juste après, vous trouverez à gauche le départ du sentier montant au Bory, qui vous ferait faire réellement le tour complet des deux cratères en suivant plus ou moins leurs bords, rejoignant ainsi le sentier montant directement de la chapelle de Rosemont.
Descendant directement en biais vers la chapelle, une petite farine de pluie pourra vous accompagner jusqu'au parking, mais aujourd'hui le sommet va rester dégagé pour les courageux qui descendent le rempart, à plus de midi ... Parfois, ce sont les nuages qui arrivent à la mi-journée, un brouillard à couper au couteau, pensez à vous couvrir et à suivre le balisage pas à pas !

De nombreux parcours à proximité du volcan sont décrits, parmi  les "21 itinéraires du sommet du volcan à l'océan", dans le remarquable livre-guide de Jean-Luc Allègre, photographe-éditeur, 
"Le guide du piton de la Fournaise"
, Découverte et Randonnées. 
Cet ouvrage, paru récemment, comporte de nombreux conseils pratiques, des cartes et des photos, 
de paysages, d'arbres, de plantes et d'animaux rencontrés ...
Un livre de référence sur le volcan à commander chez JL.ALLEGRE@wanadoo.fr ou par  tél-fax  au 02 62 33 30 08.

Sortie volcan précédente              Toutes les sorties volcan              Sortie volcan suivante

photos a. m.
Free counter and web stats