Bienvenue à l'île de la Réunion

accueil >  sorties Le piton de la Fournaise, éruptions et randonnées
 
>  Pique-nique au cratère Rivals

Pique-nique au cratère Rivals

Vendredi 6 avril 2007 - L'effondrement du cratère Dolomieu condamnait à une fermeture pour une durée indéterminée le circuit traditionnel vers la Chapelle de Rosemont et le tour des cratères. Cependant, dès le 15 juin 2007, l'ONF ouvrait un nouveau balisage vers le piton Kapor, apparu lors de l'éruption de 1998, reprenant en partie les traces du balisage de l'époque. Le 30 juin suivant, c'est un balisage nouveau qui, partant du Formica Léo, rejoignait d'anciennes traces ayant mené à des éruptions précédentes.
Piton de la Fournaise, Enclos Fouqué
Vue générale du Piton de la Fournaise du parking du Pas de Bellecombe - archives 2005

Lire également  Retour aux Pitons Kapor et Payankë

Enclos Fouqué

<<<   7h30 - 2 300 m - Cinq véhicules sont gérés sur le parking du Pas de Bellecombe :   En bas du rempart, juste avant le cratère Formica Léo, à droite, c'est le départ du sentier vers le cratère Rivals et le piton La Paix : le cratère Rivals est noté à 8 km, 4h30 aller-retour, la vue sur le Château-Fort à 9 km, 5h30 aller-retour. L'est du Piton de la Fournaise est légèrement brumeux ...

Le touriste, espèce un temps en voie de disparition, revient ... Ils étaient quelques couples, allemands, métropolitains, de bonne heure, à errer à proximité du Formica Léo, s'interrogeant sur le parcours à suivre, l'un d'eux pensant même pouvoir effectuer un tour complet du piton de la Fournaise, par en bas ...

 >>>  Le nouveau balisage de l'ONF se dirige d'abord vers le sud, sur des dalles anciennes, pour obliquer légèrement ensuite au sud-est, et arriver aux premières pentes ...

Profondeur actuelle du cratère Dolomieu : gardez à l'esprit que le fond du gouffre créé par l'effondrement du plafond de la chambre magmatique, le 6 avril 2007, est situé légèrement en-dessous du plancher de l'Enclos sur lequel vous marchez ...

Piton de la Fournaise
Arc-en-ciel

<<<   Le temps est toujours aussi brumeux, mais un arc-en-ciel illumine le rempart du Pas de Bellecombe ...

  >>> La progression est rapide, les marques du balisage sont bien visibles, les points blancs sont rapprochés parfois d'à peine un mètre ...

Balisage sur les dalles de laves plissées

Pancartage ONF

<<< Environ une petite demi-heure après avoir quitté le Formica Léo, vous arriverez à d'anciennes traces  : sur votre gauche, un panneau indique sentier provisoirement fermé. Il se dirige vers le sentier Formica Léo/ Chapelle de Rosemont ...

Le sentier du Formica Léo à la Chapelle de Rosemont sera réouvert le 16 novembre 2007, l'accès au sommet restant interdit en raison des risques d'éboulements.

  >>> A cet endroit, le balisage fait un angle à 45°, et quelques mètres plus loin, une flèche blanche tournant à gauche vous indique le bon chemin pour le retour, avec la mention FERME peinte à même la lave ...

Peinture sur lave
Installations de l'Observatoire volcanologique

<<<  Vous êtes désormais à proximité d'anciennes traces, soigneusement recouvertes à la peinture noire, ayant mené à de précédentes éruptions. Bientôt, sur la droite, en contrebas, vous pourrez remarquer des installations de surveillance du volcan placées par l'Observatoire volcanologique du piton de la Fournaise ... 

>>>  Le balisage va traverser une coulée de gratons - lave aa, largement damée par les services de l'ONF et les passages répétés des chaussures des randonneurs. Le temps se dégage, le soleil se montre enfin et les premiers pitons sont en vue ...

Premiers cratères
Arc-en-ciel bis

<<<  Venant du sud-est, les bancs de nuages envahissent toute la partie sud-ouest de l'Enclos, et pour la seconde fois, un arc-en-ciel apparaît. Voici le cratère Caubet, et son col, premier cratère signalé sur la carte IGN au 1/25 000, du nom d'un proviseur du lycée de St-Denis, qui était l'unique de l'île, à l'époque ...

>>>  Détournant la tête vers l'arrière, vous constaterez que vers le nord-est, l'horizon se bouche également ...

Rempart de Bellecombe
Vers le cratère Caubet

<<< Un deuxième, puis un troisième piton jalonnent la route, qui à chaque fois les contourne par l'amont, faisant effectuer au randonneur une petite grimpette suivie d'une descente de l'autre côté dans les lapilli...

>>>  Progressivement, la bruine, insidieuse, qui humidifie les polaires, devient farine, puis pluie battante ... Il faut rapidement mettre les tenues imperméables et mettre l'appareil-photo à l'abri, peu de temps après la vue de cette touffe de Psidia. C'est le début de la présence de quelques rares et basses  Blechnum Tabulare, des Petits bois de rempart également, qui vont malheureusement échapper à l'objectif ...

C'est l'arrivée, dans la purée de pois, au pied du cratère Rivals, signalé par une pancarte, puis la poursuite de la descente vers la coulée de lave lisse argentée qui signale le belvédère aménagé sur le piton La Paix, cône parfait, se détachant à quelques centaines de mètres, noyé dans la brume. Le cratère Château Fort et ses créneaux, à plus d'un kilomètre à vol de papangue, reste invisible aujourd'hui ...

Psidia

Point de vue-belvédère sur le Château-Fort et le piton La Paix
Belvédère sur le cratère Château Fort (1948) et le Piton La Paix (2006) - (photo d'archives 2006)
Le sentier officiel s'arrête ici ...
Vue sur le Château-Fort et le Nez Coupé du Tremblet (archives)
Voici ce que vous apercevrez, depuis le belvédère aménagé, s'il fait beau  -  (photo archives 2006)
Le cratère Château Fort (1948), à gauche, donjon crénelé, avec ses fissures, telles des meurtrières et des mâchicoulis ...
Non loin, les Quatre Gueules (1953), le Thérésien Cadet, le cratère Pékin (l'éruption a duré 55 jours, en 1988),  le rempart et le Nez Coupé du Tremblet, au fond ...

Vers le belvédère

 Il est inutile de s'attarder ici, les nuages semblent bien installés dans cette partie sud de l'Enclos et les Pentes ...

 <<<  Sur le chemin du retour, le temps s'éclaircit, permettant une rapide sortie de l'appareil-photo lors de cette jonction lapilli rouges et lave lisse argentée ...

  >>>  Le soleil est revenu sur le cratère Rivals (2 240 m), dénommé en l'honneur de Pierre Rivals, envoyé sur l'île en 1938 pour une mission géologique de deux ans à l'issue de ses études à l'Ecole de Géologie de Nancy

Empêché de quitter l'île par la guerre, il sillonna l'île en tous sens pendant sept ans. De retour à Toulouse, sa ville natale, en 1946, avec ses trois enfants, nés ici, il fera une thèse d'ingénieur agronome et une autre d'ingénieur géologue, avec la publication de l'Histoire géologique de la Réunion, effectuant plus tard une seconde rédaction, en rectifiant certaines erreurs constatées dans la première. Emile Hugot a participé à la relecture de l'édition de 1989 (Graphica), en prêt à la Médiathèque de St-Pierre.

Cratère Rivals au retour
Sur le flanc du cratère Rivals

<<<  Profitez rapidement de l'éclaircie, car vers le nord-ouest, les nuages sont là, c'est le moment de pique-niquer au sec et de découvrir d'un peu plus près le cratère Rivals ...

Intérieur du cratère Rivals
Intérieur du cratère Rivals, vers le sud-ouest

>>>  Au fond, le rempart de l'Enclos Fouqué, entre piton de Bert et piton Hubert ...

Une paire de jumelles est un accessoire bien utile, elles vous permettront de mieux distinguer de loin les innombrables pitons qui jalonnent l'Enclos ...

Cratère Rivals
Cratère Rivals

<<<  Vers le nord-est, avec le Piton de la Fournaise et le cratère Bory en arrière-plan ...

  >>>  Vers l'est, la descente dans les lapilli vers le belvédère ...

Du haut du cratère Rivals

Arche sur le flanc du cratère Rivals
Sur le flanc nord-est du cratère Rivals, cette arche, relique d'un tunnel de lave effondré ...
Vous aurez remarqué également, à quelques mètres du balisage, en amont du cratère, la superbe ouverture d'un tunnel de lave effondré, malheureusement trop fréquenté ...

Vers le cratère Château Fort et le piton La Paix
Fugitivement, du sommet du cratère Rivals, vers le cratère Château Fort, en arrière-plan, au centre, 
avec la pointe du cône parfait du piton La Paix, à sa droite, qui émerge à peine ...

>>>  Saluez au passage, ces hornitos à la gueule rougeoyante, qui jalonnent le parcours ...

Dangereux, le volcan ?
Ce matin, il était moins risqué de se promener au volcan qu'à Ravine Blanche, à St-Pierre, à pied ou à vélo, à proximité d'un entrepôt de produits pharmaceutiques ! 
Au volcan, au moins, pas de risque de se faire attaquer par deux Rottweilers, sortis accidentellement de leur parc, comme l'ont été deux passants ...

Hornitos
Bulle

<<< Le soleil semble s'être installé dans toute la partie nord de l'Enclos, le Formica Léo est en vue et ce tumulus de lave semble plus haut que le piton de la Fournaise lui-même !

>>>  Une pause est bien méritée au pied du Pas de Bellecombe avant la remontée du demi-millier de marches. Les 5h30 annoncés, pour les neuf kilomètres, sont un temps de base fiable pour un marcheur moyen, mais attention, il faut rajouter le temps de l'aller-retour au parking et les pauses ...

Voir les consignes de prudence
 avant d'effectuer une randonnée au volcan
Procurez-vous à la Maison du Volcan et dans les Offices du Tourisme le dépliant édité par la préfecture de la Réunion, en partenariat avec l'Observatoire volcanologique, la gendarmerie et l'ONF (ci-dessous) : Piton de la Fournaise, conseils et prévention, qui présente les dangers et les consignes de randonnées, les différentes phases d'alerte, des conseils, des chiffres-clés et les numéros de téléphone à retenir.

Piton de la Fournaise et Formica Léo
Piton Chisny et plaine des Sables

<<<  Plaine des Sables, piton Chisny, piton de la Fournaise, entièrement dégagés ...

Découvrir la plaine des Sables 
et le piton Chisny

A visiter : http://www.cddv.net/   
site du Centre de documentation et de diffusion sur le volcanisme, 
avec de nombreuses photos.

Infernale beauté
de Serge Gélabert

128 pages    25 x 31 cm
Le livre évènement de l'éruption d'avril 2007, la plus spectaculaire et la plus dévastatrice
http://www.gelabert.com/    le site de Serge Gélabert, photographe

De nombreux parcours à proximité du volcan sont décrits, parmi  les "21 itinéraires du sommet du volcan à l'océan"
dans le remarquable livre-guide de Jean-Luc Allègre, photographe-éditeur, 
"Le guide du piton de la Fournaise", Découverte et Randonnées
Cet ouvrage, paru récemment, comporte de nombreux conseils pratiques, des cartes et des photos, 
de paysages, d'arbres, de plantes et d'animaux rencontrés ...
Un livre de référence sur le volcan à commander chez JL.ALLEGRE@wanadoo.fr ou par  tél-fax  au 02 62 33 30 08.

Eruption d'août 2004   le dossier 

Eruption de février 2005   le dossier 

Eruption d'octobre 2005   le dossier  

Eruption de novembre 2005    le dossier 

Eruption de décembre 2005    le dossier   

Eruption de juillet 2006    le dossier

Eruption d'août 2006    le dossier 

Eruption de février 2007     le dossier 

Eruption de mars 2007     le dossier  

Eruption d'avril 2007    le dossier

> haut de page

Sortie volcan précédente              Toutes les sorties volcan               Sortie volcan suivante

photos a. m.

Free counter and web stats